LE HC SION recherche un physio pour sa 1ère équipe

LE HC SION recherche un physio pour sa 1ère équipe

A fin novembre notre physio, Mr Fabien GERBER, nous quittera pour poursuivre sa formation. Nous profitons tout d'abord de cette occasion pour sincèrement le remercier pour sa disponibilité et sa parfaite et appréciée collaboration. Un grand merci Fabien et bonne chance.
Si vous êtes disponible et intéressé à partager la vie d'une équipe de hockey, sachez que le HC Sion RECHERCHE UN PHYSIOTHERAPEUTE, spécialisé dans les massages sportifs, pour compléter le staff médicale en compagnie de notre ostéopathe, Mr Treina Christophe.
Vous êtes intéressé, alors un mail à p_masserey@hotmail.com ou un téléphone au 079.245.26.94.
D'avance nous vous remercions de votre intérêt.

Assemblée générale: QUE DES BONNES NOUVELLES!

Assemblée générale: QUE DES BONNES NOUVELLES!

Au sortir d’une superbe saison sportive, le club sédunois tenait mardi dernier son assemblée générale. Menée tambour battant, elle aura surtout confirmé la bonne santé financière du club. En effet, malgré la forte augmentation des charges, le club a pu dégager un bénéfice de Fr. 3'460.-.
Seconde bonne nouvelle, le club de la capitale continuera de travailler dans la continuité. Son comité a en effet renouvelé son mandat pour une dixième saison consécutive alors que la commission technique sera toujours dirigée par MM Constantin Roger et l’entraîneur Ecoeur Olivier.
La section jeunesse est également en de bonnes mains avec l’inusable Charly Henzen en charge de la direction technique des jeunes sédunois qui continueront de collaborer avec le club voisin du HC Nendaz. Seul les JUNIORS A, entraînés par l’expérimenté Yvan Brenner, attendent encore des renforts pour étoffer leur contingent.
Aux nombreux départs déjà annoncés, le comité s’est plu à présenter une formation rajeunie mais toujours aussi compétitive. Comme le soulignait le président : « notre HC Sion est fier d’être la plus valaisanne des formations valaisannes de hockey. Nous voulons offrir à nos jeunes l’opportunité d’évoluer dans un club aux ambitions sportives et humaines parfaitement définies ». Les techniciens sédunois ont en effet bâti une formation construite sur une assise défensive des plus solides. Les arrivées des Schaller Natanael (Red Ice), aux côtés des Jacquemet et Coppey (définitivement transférés), devraient permettre aux Sédunois de confirmer l’excellent parcours de la saison dernière. En attaque, si un Cédric Métrailler reste impossible à remplacer, les arrivées ne semblent pas diminuer une attaque qui, la saison dernière encore, avait impressionné par sa rapidité et son homogénéité. Les Gastaldo, Imsand, Sammali, Mathey et autres nouveaux venus devraient permettre aux supporters sédunois de vivre à nouveau une saison sportive tout aussi captivante.
Premier rendez-vous le lundi 22 août prochain à Graben contre les pensionnaires de LNB du HC Sierre. Une cerise sur le gâteau avant le croquer à pleines dents, en ouverture de championnat, un premier derby HC RED ICE – HC SION qui promet déjà des étincelles…

FIER D'ETRE SEDUNOIS !

FIER D'ETRE SEDUNOIS !

La fête est finie. On dira même que certain ont déjà oublié le magnifique parcours des gars d’Olivier Ecoeur. La faute à deux défaites mortifiantes. La faute surtout à une formation martigneraine qui obtient, avec ce titre, la juste récompense d’un championnat quasi parfait.
On ne prête qu’au riche, c’est connu. Si les Sédunois se sont bien risqués à jouer les grands, le solide contingent des Bas-Valaisans aura su tirer profit des moments de doute des Sédunois. Tendue par l’importance de l’enjeu, la formation sédunoise aura payé cher ses mauvais départs. On en a eu encore la preuve lors de ce quatrième et malheureusement dernier match.
Trop tard pour refaire le monde et inutile de nourrir des regrets. Les Red Ice étaient plus forts même si les Sédunois, et c’est tout leur mérite, nous ont aussi fait rêver dans cette série.
Honneur au vaincu, un HC Sion qui peut être fier de son parcours. Un championnat remarquable, avec une série contre Franches-Montagnes inoubliable. Des victoires, du spectacle, deux fois 1500 spectateurs à la Patinoire de l’Ancien Stand, des déplacements en car mémorables avec nos supporters et finalement, avec vous, plein de merveilleux souvenirs.
Une saison se termine. Une autre commence avec surtout l’ambition de vous garder à nos côtés. Un grand merci à vous tous : joueurs, supporters, bénévoles et sponsors sans qui rien n'aurait été possible.
Merci mille fois et vive la saison 2011/2012….

RED ICE - SION 1 - 4 (0-0 ; 1-0 ; 0-4)

RED ICE - SION  1 - 4 (0-0 ; 1-0 ; 0-4)

L’hiver ne veut pas encore tourner la page. Bonne nouvelle pour les amateurs valaisans de hockey sur glace : le hockey champagne devrait encore faire des heureux !
Cette troisième rencontre des play-offs a redonné vie à une série qui visiblement passionne les foules. De moribonds à conquérants, les hommes d’Olivier Ecoeur ont magnifiquement gommé leur premier faux départ. Déjà mardi dernier, lors des deux derniers tiers, les Sédunois s’étaient offerts les moyens de contrer les solides martignerains.
Certes, rien ne fut facile et Dieu que les Sédunois ont souffert pour s’offrir le droit de rester dans la série. « Je suis fier de mes gars, lançait l’entraîneur sédunois. Nous avons lutté comme des lions. Il a fallu se battre à 4 contre 5, à 3 contre 5 et même contre un arbitrage qui visiblement cherchait à nous déstabiliser dans des moments importants de la rencontre. Nous n’avons toutefois jamais baissé les bras. Le grand match de notre défense, devant un remarquable Valentin Gay, nous a même permis de prendre le match à notre compte ».
Et voilà que la fête continue. Certes, les Red Ice conservent un puck de match dans la mitaine de l’excellent Florian Brugger. Difficile de se lancer dans le jeu des pronostics même si les Sédunois ont les moyens de nous offrir un superbe retour de service….

Buts de Sion : 44:30 Melly C. (Métrailler T.) 1-1 ; 48:14 Constantin G. (Bering A.) 1-2 ; 53:56 Bürgin D. 1-3 ; 56:41 Bering A. (Gay V.).
Pénalités : 6 x 2 min contre le HC Red Ice et 11 x 2 min contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Jacquier S. (blessé), Jacquemet C. (avec Viège) et sans Pannatier B.

1500 SPECTATEURS pour une belle fête !

1500 SPECTATEURS pour une belle fête !

Les Sédunois ont du cœur. (Trop) rapidement menés au score, ils sont revenus de nulle part pour offrir aux 1500 spectateurs présents un superbe match de play-off.
Pourtant, le scenario catastrophe semblait se dessiner alors que l’on ne vivait que la douzième minute. Trois buts malheureux qui obligeaient l’entraineur sédunois à rappeler ses troupes et relancer Valentin Gay dans les buts. Le début de la fin des angoisses des combattants sédunois incroyablement liquéfiés devant l’importance de leur mission.
Ce retour au calme eut le mérite de rappeler aux hommes d’Olivier Ecoeur que cette place en finale n’était pas le fruit du hasard mais bien d’un parcours magnifique. Oubliés les douze buts encaissés, le HC Sion finalement reprenait des couleurs. Sous les vivas de son fan club et du nombreux public présent, le match rapidement bascula. Le but, enfin, de Guillaume Pannatier à la 14’42 eut pour le moins le mérite de relancer son équipe. Les Sédunois enclenchaient le turbo et redonnaient des couleurs à un derby qui enfin méritait bien son nom.
Solides défensivement, avec un Florian Brugger parfait comme dernier rempart, les Martignerains ont tenu le choc. Au sortir d’une rencontre âprement disputée, les Sédunois ne pourront que regretter leurs deux faux départs. Dommage, et encore dommage, car deux tiers durant, les pensionnaires de l’Ancien Stand ont prouvé pouvoir revenir dans la série.
On peut encore y croire. Mais attention, un troisième faux départ ...

Buts de Sion : 14:42 Pannatier G. (Rapit C, Ermacora) 1-3 ; 29:54 Zwicky M.-O (Bürgin) 2-3
Pénalités : 8 x 2 min + 10 min (Bering A.) + méconduite match (Gendre K.) contre le HC Sion et 8 x 2 min contre le HC Martigny Red Ice.
Notes : Sion sans Cédric Jacquemet (avec Viège) et sans Blaise Pannatier.

RED ICE - SION 9 - 0 (3-0 ; 4-0 ; 2-0)

RED ICE - SION  9 - 0 (3-0 ; 4-0 ; 2-0)

Comment les Sédunois ont-ils réussi à se replonger dans le même scénario qu’un certain 23 novembre, date de leur dernière défaite ? A nouveau deux pénalités, aussi stupides que sévères, auront une nouvelle fois, dès les premières minutes, condamné les hommes d’Olivier Ecoeur.
« Il n’y a pas grand-chose à dire, le score dit tout. Nous sommes passé complètement à travers de cette première rencontre, soulignait l’entraîneur sédunois. Nous n’étions pas là et les deux buts trop rapidement offerts nous ont totalement tétanisés. C’était la copie parfaite du dernier match perdu ici à Martigny. Mardi sera un match différent car, j’en suis sûr, nous avons les moyens de revenir dans la série ».
Avec un score aussi sévère et plus de 57 minutes de pénalités concédées, les Sédunois ont vraiment quitté le Forum par la petite porte et sans jamais faire honneur à leur statut de finaliste. A oublier au plus vite car les Sédunois nous avaient surtout habitués à du hockey champagne.

Pénalités : 4 x 2 min + 10 min (Burdet N.) contre le HC Red Ice et 10 x 2 min + 2 x 10 min (Métrailler C, Zwicky M.-O.) + 5 min et match (Ermacora V.) contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Cédric Jacquemet (avec Viège) et sans Blaise Pannatier.

UN GRAND MERCI

UN GRAND MERCI

Ces premiers remerciements aux gars du capitaine Gaëtan Constantin pas peu fier de ses coéquipiers au terme d’une série des 1/2 finales remarquable.

A notre club de soutien du « HOCKEY CŒUR » qui nous avait organisé un car, complet pour l’occasion. Merci à vous tous pour cette ambiance du tonnerre. C'était génial ! Vous avez mis le feu dans nos cœurs et nos têtes.

Un grand merci à l’Oiseau Bleu de nous avoir organisé la nouvelle destination de l’hiver : « La route du bonheur ».

Au comité du HC Franches-Montagnes pour son accueil et sa générosité envers nos supporters. Vos bons mots et félicitations nous ont touchés. A vos côtés, nous avons fait de cette série une véritable fête et promotion de notre sport.

PLAY-OFF : HC Franches-Montagnes - HC Sion 1-3 (1-0 ; 0-3 ; 0-0)

PLAY-OFF : HC Franches-Montagnes - HC Sion 1-3 (1-0 ; 0-3 ; 0-0)

La balle de match est toujours la plus difficile à jouer. Cette victoire, les Sédunois sont allés la chercher avec leur cœur et leurs tripes. Même la formation jurassienne s’est laissée porter par cette euphorie pour également faire de cette série un spectacle magnifique. Les spectateurs des deux camps ne se sont d’ailleurs pas trompés eux qui ont dignement fêté les acteurs de ces trois actes malheureusement trop courts.
Invaincus, sans même concéder un seul revers, Les joueurs du HC Sion ont décroché cette place en finale qu’ils attendaient depuis leur retour en première ligue. Fantastique pour cette formation qui avait connu une terrible fessée lors de leur premier match de championnat sur cette même patinoire.
Que cette série fut belle et engagée. L’importance de l’enjeu n’aura jamais poussé les deux équipes sur la mauvaise pente de la provocation. La « faute » aussi à un arbitrage excellent de Mr Mollard Ken.
Face à une combative équipe de Franches Montagnes, les Sédunois ont fait bloc autour de leur gardien Valentin Gay. Bien que menés au terme d’un premier tiers difficile, les Sédunois ont su attendre leur heure. Portés par leurs nombreux supporters présents, que c'était génial, les Valaisans sont partis à l’abordage dès l’entame de la seconde période. Et c’est logiquement que ce diable de Thierry Métrailler pouvait égaliser et relancer les actions de son équipe. Le turbo enclenché, les rapides avants sédunois donnaient le tournis au pauvre Hentzi qui ne pouvait davantage retarder l’inéluctable. A force de remettre l’ouvrage sur le métier, à l’image de l’omniprésent Zwicky, lequel plaçait idéalement son compère Simon Jacquier qui s’offrait le puck du 1 à 2.
« En play-off tout se joue sur des détails, mais on a bien su les mettre dans notre camp » analysait Olivier Ecoeur. « Nous nous sommes parfaitement battu pour provoquer cette chance et aller au bout de nos intentions ».
Mais l’histoire aurait pu être bien différente si, alors que Samuel Coppey était en prison, un terrible missile du défenseur jurassien n’était pas venu s’écraser sur le montant des buts sédunois. Mais comme souvent dans ces situations, ce sont les Sédunois qui s’offraient ce qui allait être la balle de match. Et quand Andy Bering et Cédric Métrailler, les deux plus fines gâchettes sédunoises s’associent, les filets ne peuvent que trembler.
Même avec deux buts d’avance, les visiteurs restaient la proie des assauts des routiniers Faivet, meilleur buteur de la ligue, et consorts. Une dernière pénalité distribuée aux Jurassiens à trois minutes du terme venait toutefois offrir une voie royale aux hommes d’Olivier Ecoeur.
Sion accède ainsi à la finale sans avoir perdu une seule rencontre dans ces demi-finales pourtant particulièrement disputées. Mieux, depuis un certain 23 novembre, dernière défaite en championnat, les hommes d’Olivier Ecoeur ont pris une nouvelle dimension et peuvent désormais attendre sereins la finale.
Le premier match de la finale est agendé à samedi prochain 05 mars. On attendait une équipe valaisanne et voilà les gars de la capital au rendez-vous ...

Buts de Sion : 23:45 Métrailler T. (Métrailler C.) 1-1 ; 33:35 Jacquier S. (Zwicky M.-O, Constantin Y.) 1-2 ; 37:50 Métrailler C. (Bering A.) 1-3.
Pénalités : 2 x 2 min contre le HC Franches-Montagnes et 4 x 2 min contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Cédric Jacquemet (avec Viège) et sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.

PLAY-OFF : HC Sion - HC Franches-Montagnes 7-5 (2-1 ; 1-2 ; 4-2)

PLAY-OFF : HC Sion - HC Franches-Montagnes 7-5 (2-1 ; 1-2 ; 4-2)

A la Federer, solides et patients, les Sédunois ont confirmé le break arraché de haute lutte samedi dernier à Franches-Montagnes.
On s’attendait bien évidemment à une revanche particulièrement disputée. Et il ne fallut guère plus de trois minutes pour comprendre que les Jurassiens n’avaient pas fait le déplacement en Valais par complaisance. Superbement servi par l’omniprésent Faivet, Maillat s’offrait un premier duel solitaire victorieux. Certes, ce diable de Cédric Métrailler veillait au grain et se rappelait aux bons souvenirs de ses pots Cormier et Jinman présents dans les tribunes. Un premier but qui eut fort heureusement le don de décrisper des Sédunois étonnamment nerveux et bien large dans leur organisation défensive.
L’entame de la seconde période semblait bien confirmer les difficultés de la défense sédunoise à barricader le chemin des buts du portier Valentin Gay. Faivet et David Vaucher s’offrait le luxe de partir en contre égratigner la confiance des Sédunois. On pensait même que les visiteurs avaient fait le plus dur en profitant à la mi-match d’un sérieux trou d’air des voltigeurs sédunois par trop suffisants. Un retour en grâce gagné en moins d’une minute (27’12 et 27’43 pour le 3 à 3) qui aurait pu relancer les actions des visiteurs.
Cette égalisation eut le don de relancer la machine offensive sédunoise. Un nouveau match commençait avec le retour des artificiers valaisans. Un travail de sape qui inexorablement poussait à la faute l’arrière garde jurassienne et permettait aux Sédunois de scorer à trois reprises en moins de cinq minutes !
6 – 3 à dix minutes du terme, le match semblait pouvoir se terminer en douceur. Si c’est certainement ce que pensaient les Valaisans, les Jurassiens, dos au mur, firent montre d’un courage exemplaire pour revenir dans la partie. Deux nouvelles pénalités inutiles offraient aux visiteurs une providentielle bouée de sauvetage. Une nouvelle dose d’adrénaline pour les nombreux supporters sédunois décidément heureux d’assister à un vrai match de play-off.
Avec deux joueurs de moins, les Sédunois auront même profité d’une décision par trop hâtive de l’entraîneur Bergeron de sortir son gardien Hentzi. Enfin, au terme de cinquante-neuf minutes diablement disputées et riches en rebondissements, les 548 spectateurs pouvaient reprendre leur souffle.
La troisième manche, qui pourrait être décisive, s’annonce tout aussi indécise. Reste aux Sédunois à s’éloigner du banc des pénalités s’ils entendent gagner leur première balle de match. Les supporters sédunois ont eux déjà pris le pari de remplir le car qui pourrait les conduire proche du paradis…

Buts de Sion : 07:23 Métrailler C. (Bering A, Métrailler T.) 1-1 ; 09:18 Melly C. (Métrailler C.) 2-1 ; 25:03 Morard T. (Métrailler T, Melly C.) 3-1 ; 45:45 Bering A. (Morard T.) 4-3 ; 47:48 Métrailler C. (Jacquemet C, Métrailler T.) 5-3 ; 50:51 Rapit C. (Pannatier G, Constantin G.) 6-3 ; 59:06 Bering A. (Constantin G.) 7-5
Pénalités : 7 x 2 min + 10 min (Zwicky M.-O.) contre le HC Sion et 5 x 2 min contre le HC Franches-Montagnes.
Notes : Sion sans Samuel Coppey (blessé) et sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.
Et ne manquez pas notre vidéo du match

PLAY-OFF : HC Franches-Montagnes - HC Sion 1-3 (1-1 ; 0-0 ; 0-2)

PLAY-OFF : HC Franches-Montagnes - HC Sion 1-3 (1-1 ; 0-0 ; 0-2)

Quel match ! Indubitablement les 450 spectateurs présents ont eu droit à une rencontre digne des meilleurs thrillers. Passionnant, engagé, rapide et âprement disputé, ce match les aura fait vibrer jusque dans les dernières secondes.
D’un souffle, d’un petit rien qui fait les grandes équipes, le hasard aura désigné un HC Sion au cœur vaillant comme premier vainqueur d’une série à suivre avec délectation. On savait les protégés de Martin Bergeron diablement solides et assurément on ne pourra en aucun cas leur reprocher de n’avoir pas laissé leur cœur sur la glace. Peut-être trop par ailleurs, eux qui ont parfois manqué de lucidité au moment d’affronter l’excellent portier Valentin Gay. Il est vrai que la défense valaisanne a fait un match quasi parfait. La consigne était simple : ne laisser aucun espace devant les buts sédunois. Le but égalisateur de l’excellent Vaucher Morgan, remarquablement servi par l’inusable Faivet, soulignait encore davantage l’importance de la mission des soldats valaisans solidement campés devant leurs buts.
La seconde période fut royale entre deux équipes formatées pour la victoire. Le spectacle fut intense avec des actions offensives aussi tranchantes que disputées entre deux formations au sommet de leur art. Il ne manquait que des buts pour calmer les ardeurs des protagonistes. Le souffle court, les deux formations ne parvenaient malheureusement pas à crucifier leurs adversaires par un but assassin qui aurait pu décider du sort de ce magnifique combat. Les nerfs à vifs, les gladiateurs s’offrirent même une bataille rangée digne des meilleurs pugilats nord-américains.
Heureusement, la seconde pause aura permis de calmer les esprits et surtout permis d’ouvrir une brèche devant la muraille du roc Hentzi Thomas. Deux buts tombés rapidement qui ouvraient une voie royale aux Valaisans. Ceci d’autant plus que le but de l’excellent Jacquemet, un brin chanceux, semblait les avoir assommés. Mais c’était sans compter sur le dernier show de l’arbitre Hug qui infligeait trois pénalités aux Sédunois en fin de partie. A trois contre cinq, et même six durant une dernière minute à vous casser la voix, les trois mousquetaires jetèrent toute leur force dans une bataille surréaliste. Les nombreux supporters valaisans présents semblaient également galvaniser leur troupe. Sion plia mais jamais les hommes d’Olivier Ecoeur ne perdirent cette lucidité qui fit parfois défaut aux avants jurassiens.
Cette victoire, les Sédunois sont allés la chercher avec leur cœur et leurs tripes. Fantastique pour cette formation qui avait pourtant connu ici-même une terrible fessée lors du premier match de championnat. Mais attention, cette série sera terriblement disputée et promet un spectacle à ne pas manquer. Mardi sera un autre jour mais le fête sera belle.

Buts de Sion : 08:29 Pannatier G. (Bering A, Ermacora V.) 0-1 ; 41:20 Bering A. (Rapit C.) 1-2 ; 43:58 Jacquemet C. 1-3.
Pénalités : 6 x 2 min + 5 min et match (Yerly B.) contre Franches-Mts et 12 x 2 min contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.

HC SION II en 1/2 finales à Sion le JEUDI 24 à 20h45

HC SION II  en 1/2 finales à Sion le JEUDI 24 à 20h45

"L’équipe avait terminé le championnat à une modeste 6ème place qui visiblement ne correspondait pas aux objectifs fixés en début de saison, à savoir une place dans les 4" confiait l'entraîneur Fabrice Theytaz. Et de rajouter : " Le cocotier bien secoué et un contingent enfin complet nous ont permis de nous qualifier au troisième match, en terre anniviarde, sur le score de 2-6".
Sion 2 affrontera en ½ finale le HC Lens (1er) pour des retrouvailles qui s’annoncent passionnantes et indécises. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées, au même stade de la compétition, la saison dernière. Les sédunois, qui s’étaient inclinés de justesse, mettront tout en œuvre pour obtenir une belle revanche.
Le 2e match des demi-finales du HC SION II contre le HC LENS aura lieu le jeudi 24.02.2011 à 20:45 à l'Ancien-Stand. Venez les encourager....

PLAY-OFF : HC Yverdon - HC Sion 2-11 (1-2 ; 0-6 ; 1-3)

PLAY-OFF : HC Yverdon - HC Sion 2-11 (1-2 ; 0-6 ; 1-3)

Pour la troisième fois consécutive, les Sédunois ont enfilé neuf buts de plus que leur adversaire nord-vaudois. Salée l’addition pour une équipe yverdonnoise pourtant coriace à manœuvrer tout au long de la saison régulière.
Condamnés à mettre un terme à leur saison, les Vaudois n’auront pas eu voix au chapitre tout au long d’une série à sens unique. Un vrai calvaire pour les coéquipiers de l’excellent Christinaz, capitaine d’une formation lâchée dans la fosse aux lions.
La peur au ventre, les joueurs locaux abandonnaient leur pauvre gardien San Vicente après seulement 24 secondes de jeu ! La preuve, si besoin était, de la redoutable force de frappe des lions (indomptables) sédunois qui n’eurent même pas à se jeter à l’eau pour noyer des requins trop maladroits sur la glace d’Yverdon-les-Bains. Si l’espace du premier tiers (1 à 2 à la pause) les joueurs locaux pouvaient encore prétendre à limiter la casse, la seconde période les condamnait à définitivement solder leur saison. En moins de deux minutes, les (trop) rapides Rapit et Zwicky partaient en solitaire sceller le sort des hommes de l’entraîneur Renaud.
Pour la première fois depuis son retour en 1ère ligue, les Sédunois ont donc passé le premier tour des play-offs invaincus. Un superbe parcours qui vient confirmer l’incroyable série de 13 rencontres successives sans défaite. Invaincus depuis le 27 novembre dernier, les coéquipiers du valeureux capitaine Gaëtan Constantin semblent pouvoir attendre leur prochain adversaire avec la détermination d’une équipe bien dans sa peau et parfaitement confiante en ses possibilités.
Les hommes d’Olivier Ecoeur ont ainsi passé ce premier tour la fleur au fusil. De quoi garder le secret espoir de se mesurer à l’ogre d’Octodure. Mais première formation qualifiée pour les ½ finales, le HC Sion devra maintenant patienter jusqu’au samedi 19 février prochain avant de retourner, avec le désavantage de la glace, dans l’arène.

Buts de Sion : 00:24 Métrailler T. (Métrailler C.) 0-1 ; 16:02 Jacquemet C. (Métrailler C, Morard T.) 1-2 ; 20:59 Rapit C. (Ermacora V.) 1-3 ; 21:26 Zwicky M.-O. (Coppey S.) 1-4 ; 24:34 Métrailler C. (Melly C, Jacquemet C.) 1-5 ; 30:46 Rapit C. (Pannatier G.) 1-6 ; 34:05 Pannatier G. (Rapit C, Pannatier G.) 1-7 ; 35:16 Bürgin D. (Jacquier S.) 1-8 ; 42:21 Constantin Y. (Zwicky M.-O, Coppey S.) 2-9 ; 52:20 Bering A. (Constantin G, Pannatier G.) 2-10 ; 56:34 Zwicky M.-O. (Jacquier S.) 2-11
Pénalités : 7 x 2 min + 10 min (Duplan J.) contre Yverdon et 4 x 2 min contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.

PLAY-OFF : HC Sion - HC Yverdon 9-0 (3-0 ; 3-0 ; 3-0)

PLAY-OFF : HC Sion - HC Yverdon 9-0 (3-0 ; 3-0 ; 3-0)

La fessée reçue jeudi dernier avait sans conteste laissée des traces dans les esprits des visiteurs. Le 2 à 0, après moins de 10 minutes de jeu, semblait déjà les condamner à un long chemin de croix. Touchés, coulés, les visiteurs ne s’en remettront jamais. Perdus dans leur jeu par trop individuel, les Vaudois n’auront jamais réussi à déstabiliser une formation sédunoise en pleine confiance. Dommage pour le suspens d’une série qui pourrait se terminer en queue de poisson !
Impossible pour autant de minimiser la maestria des hommes de l’entraîneur Ecoeur toujours sur leur petit nuage. Aux premiers succès qui sonnaient comme un vent de révolte après un premier tour difficile, les Sédunois ont brillamment pris du galon. Conquérants et parfaitement organisés, les voilà finalement dans la peau d’un ogre aux ambitions légitimes. A témoin, si nécessaire, la parfaite distribution des cartes au niveau des buteurs. Des triplettes offensives compactes et efficaces qui finalement parviennent chacune à leur tour à scorer.
Ce succès sans appel parle finalement de lui-même. Aux neuf réussites vient encore s’additionner le blanchissage du portier Valentin Gay. La force tranquille du gardien bas-valaisan pose les premières pierres d’une défense solide et parfaitement organisée. Certes, les rushs solitaires des avants vaudois ne semblent plus pouvoir les déstabiliser.
Le dernier épisode pourrait s’écrire déjà mardi prochain. Reste à jouer cette première balle de match avec la même détermination. Mais assurément les hommes de l’entraîneur Renaud ne devraient pas déposer leurs armes aussi facilement et surtout gommer l’image d’une saison régulière qui pourtant fut brillante.

Buts de Sion : 07:28 Bering A. (Ermacora V, Pannatier G.) 1-0 ; 08:48 Métrailler T. (Jacquemet C, Métrailler C.) 2-0 ; 15:14 Ermacora V. (Rapit C, Bering A.) 3-0 ; 20:56 Constantin G. (Pannatier G.) 4-0 ; 31:08 Jacquier S. (Constantin Y.) 5-0 ; 37:09 Constantin Y. (Jacquier S, Bürgin D.) 6-0 ; 41:33 Bering A. (Constantin G, Rapit C.) 7-0 ; 50:55 Métrailler C. (Melly C, Pannatier G.) 8-0 ; 52:33 Zara A. 9-0
Pénalités : 9 x 2 min + 10 min (Métrailler T, Rapit C.) + 5 min et match (Coppey S.) contre le HC Sion et 8 x 2 min + 5 min et match (Knecht J.-Y.) contre le HC Yverdon.
Notes : Sion sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.

PLAY-OFF : HC Yverdon - HC Sion 3-12 (0-2 ; 0-3 ; 3-7)

PLAY-OFF : HC Yverdon - HC Sion 3-12 (0-2 ; 0-3 ; 3-7)

Durant le championnat régulier, le HC Sion s’était incliné en terre vaudoise. C’était donc une équipe d’Yverdon gonflée à bloc qui attendait avec impatience les Valaisans. Cependant la rencontre tendue et serrée qui nous était promise n’eut pas lieu. En effet, il n’aura pas fallu plus de 35 petites secondes de jeu pour que les sédunois fassent trembler les filets du portier Coppola. A la suite d’une belle combinaison de la première triplette offensive sédunoise, Cédric Melly pouvait profiter d’un espace laissé dans la défense adverse pour loger le palet dans la lucarne.
Il y avait un gout de déjà vu lorsque la première sirène retentit. Mais cette fois, les rôles étaient inversés, deux jours plus tôt les Yverdonnois menaient 0-2 après la première vingtaine. Pottier et Yverdon n’avaient donc pas baissé les bras et espéraient à leur tour retourner la tendance. Mais c’était sans compter sur l’excellent Dorthe. Très vif dans sa cage, il pouvait repousser tous les contres vaudois et donner une sécurité supplémentaire à la solide défense des rouge et blanc. Alors qu’en attaque Bering, Rapit et Melly corsaient l’addition pour infliger à la fin du deuxième tiers un sec 0-5.
Face à la rapidité du jeu sédunois, Giacomotti et consort ne trouvèrent pas d’autre solution que de stopper de manière irrégulière les assauts sédunois. Preuve en est les 54 minutes de pénalités distribuée à l’encontre du HC Yverdon. Alors que les Vaudois prenaient l’eau, la troupe à Olivier Ecoeur montait encore en puissance. C’est tout le collectif sédunois qui donna le tournis aux hommes de l’entraîneur Christian Renaud. Avec deux réussites la quatrième ligne sédunoise, par Zara et Oggier, a également montré qu’il fallait compter avec elle durant cette fin de saison.
0-8 à la 48ème minute la messe était dite. Malgré un changement de gardien guère concluant les joueurs de la capitale firent boire le calice jusqu’à la lie à leurs adversaires en ayant jusqu’à 11 longueurs d’avance. Les trois buts Yverdonnois ne sont qu’anecdotiques, Sion ayant été coupable d’un léger relâchement dont on ne peut leur en vouloir quand on sait qu’ils disputent 4 matchs en dix jours.
Mais rien n’est dit dans cette série qui verra se dérouler le 3ème acte ce samedi 5 février à 19h à la patinoire de l’ancien stand. Yverdon qui retrouvera son portier San Vincente, grand absent de ce deuxième acte, aura à cœur de récupérer cette dignité perdue et de réaliser une bonne performance en vue de l’opération plein stade organisée mardi prochain à Yverdon. Il s’agit maintenant pour Olivier Ecoeur et les siens de ne pas se montrer trop confiant et de poursuivre sur cette belle lancée qu’ils réalisent depuis le début du deuxième tour afin de poursuivre la fête.

Buts de Sion : 00:35 Melly C. (Jacquemet C.) 0-1 ; 11:41 Jacquier S. (Zwicky M.-O, Constantin Y.) 0-2 ; 25:28 Bering A. 0-3 ; 37:08 Rapit C. (Constantin G.) 0-4 ; 37:56 Melly C. (Métrailler C, Jacquemet C.) 0-5 ; 41:15 Bering A. (Ermacora V, Constantin G.) 0-6 ; 43:30 Melly C. (Métrailler T, Gendre K.) 0-7 ; 45:26 Métrailler C. (Zwicky M.-O, Jacquier S.) 0-8 ; 47:25 Rapit C. (Pannatier G.) 0-9 ; 49:26 Zara A. (Oggier R, Jacquemet C.) 0-10 ; 50:45 Oggier R. (Gillioz D, Zara A.) 0-11 ; 53:23 Bering A. (Ermacora V, Constantin G.) 1-12
Pénalités : 12 x 2 min + 10 min (Bellido Y.) + match (Bellido Y.) contre le HC Yverdon
et 7 x 2 min contre le HC Sion.
Notes : Sion sans Blaise Pannatier et Eddy Roessli.

PLAY-OFF : HC Sion - HC Yverdon 5-2 (0-2 ; 3-0 ; 2-0)

PLAY-OFF : HC Sion - HC Yverdon 5-2 (0-2 ; 3-0 ; 2-0)

Privé de glace la semaine dernière (tournoi de curling), le HC Sion de ce premier round des play-offs s’est retrouvé fort dépourvu au moment de croiser les patins avec les joueurs du HC Yverdon-les-Bains.
Lents et sans venin, les Valaisans se retrouvaient même aux portes des urgences. 0 à 2 à la fin du premier tiers, les hommes d’Olivier Ecoeur découvraient péniblement le long chemin qui encore les sépare d’Octodure !
Fort heureusement, la potion magique devait les attendre aux vestiaires. Sinon comment expliquer le retour aux affaires des Sédunois au moment d’entamer le second tiers. Certes, ce diable de Cédric Métrailler, golden boy à ses heures et magicien une fois ses patins chaussés, était passé par devant le portier San Vicente. En moins de huit minutes, grâce aussi à sa canne magique, les Sédunois reprenaient des couleurs et le match en main. 3 à 2 à peine la mi-match entamée, grâce toujours au numéro 50 et sur une passe du portier Valentin Gay, les Sédunois revenaient dans la partie. Et avec la manière et les armes qui sont les leurs cette saison. Un pressing d’enfer, grâce à des avants vifs et travailleurs, à faire perdre la tête même à un Romain !
C’est même fort logiquement que le quatrième but tomba dans l’escarcelle des joueurs de l’Ancien Stand. Et c’est également logiquement que cet honneur récompensa le travail de l’excellent Zwicky. Un but superbe inscrit au terme d’une triangulation et d’un solo remarquables.
Sonnés et asphyxiés par le pressing des joueurs locaux, les Vaudois n’eurent même plus la force de réagir. A courir après un puck souvent insaisissable, ils en perdirent leur latin pour ne plus jamais réussir à inquiéter une défense parfaitement organisée.
Certes, ce HC Yverdon n’était pas venu en victime à l’Ancien Stand. Bien au contraire, son premier tiers fut excellent. Mais leurs actions par trop individuelles, une fois les Valaisans mieux organisés et plus disciplinés, les auront privés d'une fin de match plus solide. Sur sept matches, il en ira certainement tout autrement. A commencer demain jeudi pour une première revanche qui s’annonce très indécise.

Buts de Sion : 22:12 Métrailler C. (Jacquemet C, Métrailler T.) 1-2 ; 27:41 Métrailler C. (Melly C, Métrailler T.) 2-2 ; 30:24 Métrailler C. (Gay V.) 3-2 ; 45:09 Zwicky M.-O. (Coppey S, Bürgin D.) 4-2 ; 56:25 Zwicky M.-O. (Constantin Y.) 5-2
Pénalités : 5 x 2 min contre le HC Sion et 6 x 2 min contre le HC Yverdon.
Notes : Sion sans Eddy Roessli et Blaise Pannatier.

HC St-Imier - HC Sion 4 - 5 (1-1 ; 1-2 ; 2-1 ; 0-1)

HC St-Imier - HC Sion 4 - 5 (1-1 ; 1-2 ; 2-1 ; 0-1)

Il fallait attendre les prolongations, et un magnifique tir du défenseur Thomas Morard, pour applaudir la neuvième victoire consécutive des Sédunois.
Avec ce succès, les hommes d'Olivier Ecoeur ont assuré la troisième place du championnat régulier.
Pour ce premier tour des play-offs, les Sédunois rencontreront la solide formation d'Yverdon. Premier rendez-vous, le mardi 1er février à la Patinoire de l'Ancien Stand, à 20h00. On vous attend nombreux !
Buts de Sion : 00:22 Métrailler T. (Melly C.) 0-1 ; 25:29 Pannatier G. (Bering A, Rapit C.) 2-2 ; 33:16 Zwicky M.-O. (Jacquier S.) 2-3 ; 49:17 Métrailler C. 3-4 ; 63:42 Morard T. 4-5
Pénalités : 6 x 2 min contre le HC St-Imier et 6 x 2 min contre le HC Sion
Notes : Sion sans Robin Oggier et Eddy Roessli

** DISCO GLACE - Dance Party II **

** DISCO GLACE - Dance Party II **

Comme chaque année le HC Sion et LG Music vous propose de prendre vous aussi un rôle sur la glace et de vous faire plaisir lors des merveilleuses DISCO GLACE à l'Ancien Stand.
Pour cela venez nombreux profiter de patiner et danser sur des chansons de tous genres, avec DJ Comby et DJ Ny Ny, sous 20'000 watts de Light-Show.
La prochaine soirée est fixée au SAMEDI 22 JANVIER 2011 de 19h00 à 23h30.
Des patins en location seront disponibles dans la patinoire.
Alors qu'attendez-vous pour inviter vos ami(e)s ???

HC Sion - HC Star Lausanne 6 - 2 (1-2 ; 2-0 ; 3-0)

HC Sion - HC Star Lausanne 6 - 2 (1-2 ; 2-0 ; 3-0)

La belle victoire en terre fribourgeoise avait sans conteste laissé des traces dans les esprits des joueurs valaisans. Le billet première classe, soit dans les quatre premiers, en poche pour les play-offs aura quelque peu tempéré leurs ardeurs. Du pain béni pour les joueurs du Star Lausanne qui ne se firent pas prier.
En moins de cinq minutes, le chemin des filets sédunois s’ouvrait aux assauts rageurs de l’excellent Le Coultre. Un peu plus de dix minutes plus tard, les visiteurs remettaient la compresse. Un second but qui fit toutefois remonter le taux d’adrénaline des hommes de l’entraîneur Ecoeur. Sans saveur, la partie tourna au vinaigre mais pour le portier Moser et ses coéquipiers. Patiemment les Sédunois révisèrent leurs gammes avant de nous réciter à nouveau une partition bien plus alléchante et plus conforme aux dernières sorties des deux protagonistes.
C’est toutefois seulement à la mi-match que la rencontre bascula en faveur des vifs avants sédunois. En moins d’une minute l’inévitable Bering (35’44 : 2-2) , son deuxième but de la soirée, et le travailleur Zwicky (36’36 : 3-2) redistribuaient les cartes. Mais paradoxalement ce sont les joueurs de l’entraîneur Duclos qui décidèrent du sort de cette partie encore indécise. Incapables de tirer profit de trois grosses minutes à 5 contre 3, les Vaudois rendaient en quelque sorte les armes. Pire encore, dès les trois pénalités tuées, Constantin Yves trouvait lui le chemin des filets.
Un coup terrible pour le moral des Vaudois qui déjà semblaient à la peine sous l’incessant pressing de leurs adversaires. Les Sédunois tenaient leur troisième place et visiblement plus rien ne pouvait les inquiéter. Ceci d’autant plus que le portier Valentin Gay protégeait sa cage avec une belle assurance. L’ardoise est sévère pour les Stelliens même si la dynamique du succès semble porter les Sédunois vers des play-offs assurément explosifs !
La dernière journée du championnat régulier déplacera les Sédunois à St-Imier. Les hommes d’Olivier Ecoeur se battront pour conserver cette brillante troisième place et décrocher pas moins que leur neuvième victoire consécutive. A consommer avec plaisir avant d'en découdre avec les Vaudois du HC Yverdon, voire du HC Villars. Assurément un menu de fête...

Buts de Sion : 16:27 Bering A. (Rapit C, Ermacora V.) 1-2 ; 35:44 Bering A. (Jacquier S.) 2-2 ; 36:36 Zwicky M.-O. (Jacquier S.) 3-2 ; 41:57 Constantin Y. (Jacquier S, Gendre K.) 4-2 ; 56:54 Métrailler C. (Jacquemet C, Métrailler T.) 5-2 ; 58:08 Métrailler C. 6-2
Pénalités : 7 x 2 min + 2 x 10 min (Coppey S. et Morard T.) contre le HC Sion
et 6 x 2 min contre le HC Star Lausanne.
Notes : Sion sans Burgin Damian (blessé) et Roessli Eddy.

A GUICHETS FERMES !

A GUICHETS FERMES !

Deuxième belle victoire du weekend grâce à vous amis du HC Sion. Notre loto a été un superbe succès avec la foule des grands soirs. Nous tenons par ce petit message à très sincèrement vous remercier de votre présence.
Un grand merci également à nos partenaires qui nous ont permis de mettre en jeu des prix magnifiques. Un merci particulier aux BAINS D’OVRONNAZ, PAM, au GARAGE EMIL FREY, à Sion, DESCARTES MEUBLES, STEG COMPUTER, Restaurant AU BON BOUCHER, à Sion, THYON 4 VALLEES, ANTHAMATTEN MEUBLES et aux magasins M’HABIT et La GRENETTE.
Un grand merci également à nos nombreux bénévoles et un grand bravo à nos deux cheffes : Corinne LIETTI et Françoise ZEN RUFFINEN pour leur dévouement et parfaite organisation.

HC Guin - HC Sion 1 - 7 (0-1 ; 0-4 ; 1-2)

HC Guin - HC Sion 1 - 7 (0-1 ; 0-4 ; 1-2)

C’est encore fête !
Sur un nuage peut-être, mais diablement réalistes, les joueurs sédunois ont remporté une magnifique victoire en terre fribourgeoise.
On ne pourra pas dire que les Fribourgeois ont fait montre de complaisance. Fidèles à leurs habitudes, ils ont imposé leur jeu physique et compact tout au long d’une partie âprement disputée. Les portiers des deux équipes ont eu du travail plein les bras et seul un puissant lancé croisé de Thierry Métrailler (0 – 1 à 3’42) trouvait au premier tiers le chemin des filets.
Dans ce match particulièrement engagé, les Valaisans ne furent jamais en reste. Solides et disciplinés, ils firent même preuve d’un calme olympien. A témoin, les seul trois pénalités concédées et le peu d’occasions laissées aux avants des Bulls. Bien organisés en défense, devant un Valentin Gay parfait, les Sédunois soumirent leurs hôtes au supplice répété et douloureux de leurs contres meurtriers. Savamment, ils ont laminé la défense, pourtant coriace des Bulls, pour patiemment construire des offensives assassines.
En quatre minutes, à la mi-match, les Sédunois parvenaient à prendre définitivement le large grâce à quatre réussites euphorisantes! Diable que cette victoire fait du bien. Ceci d’autant plus qu’elle a été remportée de haute lutte face à une formation du « top trois » diablement pugnace. Le HC Sion de ce deuxième tour joue désormais dans la cour des grands. Oublié les pénalités stupides et les doutes du premier tour. Voilà le HC Sion que nous promettait en début de saison l’entraîneur Sédunois, lui qui souhaitait offrir du spectacle aux spectateurs de l’Ancien Stand.
A vous maintenant de répondre à l’invitation. Venez donc nombreux ce samedi 15 janvier, à 20h00, pour soutenir votre HC SION. D’autant plus, que les Vaudois de Star Lausanne seront à la lutte pour une place en play-offs. Il y aura du spectacle sur la glace et de quoi vous satisfaire à la cantine avec le « GRATIN DU HC SION » ! A samedi…

Buts de Sion : 03:42 Métrailler T. (Morard T, Jacquemet C.) 0-1 ; 30:06 Métrailler C. (Jacquement C, Melly C.) 0-2 ; 32:20 Morard T. (Métrailler C, Melly C.) 0-3 ; 32:42 Pannatier G. (Rapit C, Ermacora V.) 0-4 ; 34:07 Morard T. (Jacquemet C.) 0-5 ; 41:47 Constantin Y. (Jacquier S.) 0-6 ; 49:06 Métrailler T. 0-7
Pénalités : 6 x 2 min contre le HC Guin et 3 x 2 min contre le HC Sion
Notes : Sion sans Eddy Roessli

HC Sion - HC Tramelan 9 - 0 (2-0 ; 2-0 ; 5-0)

HC Sion - HC Tramelan 9 - 0 (2-0 ; 2-0 ; 5-0)

Venus pour rester dans la course pour les play-offs, les visiteurs ont dû subir la loi de Sédunois diablement efficaces.
Fort de ses cinq derniers succès consécutifs, le HC Sion n’aura pas mis longtemps à prendre le match à son compte. Trente-neuf secondes exactement grâce à un but de Guillaume Pannatier. Lancée à plein régime, la machine offensive sédunoise pesa de tout son poids sur une défense bernoise régulièrement poussée dans les cordes. Pourtant, Tramelan lutta avec abnégation pour revenir dans la partie. Deux tiers durant, ils furent des contradicteurs pugnaces et courageux. Mais déjà confrontés aux terribles contres des avants sédunois, ils trouvèrent également sur leur chemin l’excellent portier Dorthe auteur d’un match parfait. De quoi permettre à sa défense d’évoluer dans un registre haut de gamme.
Indubitablement, le HC Sion de ce deuxième tour monte en puissance. La rencontre de mardi prochain en terre fribourgeoise, contre les solides joueurs de Guin, permettra aux Sédunois de mieux se situer avant les play-offs. Certes, les Valaisans ont déjà prouvé pouvoir jouer les premiers rôles. Les triplettes offensives, diablement efficaces et rapides en contre, sont à même de peser sur toutes les défenses. Le second tiers en fut l’exemple parfait. Créatifs et vifs, les avants sédunois ont patiemment poussé les visiteurs à la faute. Des buts magnifiques et fruit d’actions collectives remarquables. Même le nouveau venu Zwicky alluma son compteur au terme d'un solo époustouflant. Une machine offensive parfaitement huilée qui bonifie toute la formation sédunoise. Même la jeune défense, évoluant en eau calme, prend de la bouteille. Sobre et disciplinée, elle a trouvé en Dorthe et Jacquemet les leaders dont elle avait besoin.
Buts de Sion : 00:39 Pannatier G. (Rapit C.) 1-0 ; 19:17 Pannatier G. (Constantin G, Rapit C.) 2-0 ; 32:32 Métrailler C. (Melly C, Métrailler T.) 3-0 ; 33:31 Métrailler C. (Melly C, Métrailler T.) 4-0 ; 40:33 Métrailler T. (Morard T.) 5-0 ; 43:26 Melly C. (Métrailler C.) 6-0 ; 44:44 Ermacora V. (Rapit C.) 7-0 ; 53:10 Zwicky M-O. (Gendre K, Zara A.) 8-0 ; 55:54 Métrailler C. (Morard T.) 9-0
Pénalités : 4 x 2 min + 10 min (Bering A.) contre Sion et 5 x 2 min contre Tramelan.
Notes : Sion sans Burgin Damian (blessé) et Yves Constantin.

Votre HC SION se renforce !

Votre HC SION se renforce !

Histoire de surfer sur la belle vague des succès du mois de décembre dernier, le HC Sion a profité de la deuxième période des transferts pour se renforcer.
Afin de palier au départ de son défenseur Philippe Faust, il a pris en licence B le défenseur du HC Sierre: Samuel COPPEY (1991). Avec déjà 47 matches en LNB la saison dernière, le jeune sierrois devrait pouvoir rapidement s'affirmer au sein de la défense sédunoise.
A la recherche d'un centre-avant, le HC Sion a transféré le joueur ZWICKY Marc-Olivier, du EHC Basel Klein Hüningen, club de 1ère ligue. Né en 1983, ce solide centre, meilleur compteur de son équipe (16 matches: 5 buts, 11 assists), devrait mettre encore davantage en valeur les vifs avants d'une formation sédunoise déjà bien affutée en attaque.

HEUREUSE NOUVELLE ANNEE

HEUREUSE NOUVELLE ANNEE

"Santé ! Bénédiction des riches ! Richesse des pauvres ! La santé est le trésor le plus précieux et le plus facile à perdre".
Que peut-on vous souhaiter de mieux pour cette nouvelle année 2011 ?
Par votre présence et votre soutien, vous nous avez aussi offert le meilleur. C'est pourquoi, le comité du HC SION vous souhaite une année 2011 pleine de bonheur, d'espoir et de satisfactions. Que ce passage à l'an nouveau vous apporte santé même si, comme le disait Jacques Prévert : "On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller". Alors hockeyeurs jeunes et moins jeunes : au travail. Chers bénévoles : courage et remerciements pour continuer votre mission. Sponsors et partenaires : merci et n'oubliez pas que nous avons besoin de vous. Parents et supporters : soyez patients et présents pour motiver nos joueurs.
A tout bientôt et qu'un vent nouveau nous porte tout au long d'une année 2011 que nous souhaitons riche de nouveaux exploits.

CHRIS MC SORLEY donne l'entraînement à nos jeunes

CHRIS MC SORLEY donne l'entraînement à nos jeunes

EXTRAIT DE L'INTERVIEW dans PLANETEHOCKEY.COM par B. Melliard
Chris Mc Sorley, vous avez donné un entraînement aux juniors du club de Nendaz-Mont-Fort et de Sion. Comment jugez-vous la qualité du hockey que l’on vous a présenté ici en Valais ?
C'était important pour nous de profiter de notre séjour à Nendaz pour rencontrer les jeunes joueurs locaux. C’était donc important pour tous ceux qui étaient sur la glace. Pour nos joueurs, afin de leur rappeler qu’ils ont aussi été un jour des débutants et qu’ils ont aujourd’hui aussi la chance d’être des professeurs. Pour les jeunes du coin, c’était une chance que de côtoyer, même un instant, des professionnels qui peuvent leur passer quelques tuyaux. Sinon, j’ai trouvé que dans les jeunes de Nendaz et Sion, il y avait quelques talents à suivre de près.
Y-a-t-il une chance pour que des jeunes espoirs du Valais puissent prendre le chemin des Vernets un jour ?
Les joueurs valaisans qui sont venu chez nous dans le passé ont tous donné de bons résultats et pour ce qui est d’un futur engagement, croyez-moi, quant les Valaisans décident d’aller quelque part, ils y vont !

HC Uni Neuchâtel - HC Sion 2 - 10 (0-5 ; 1-3 ; 1-2)

HC Uni Neuchâtel - HC Sion 2 - 10 (0-5 ; 1-3 ; 1-2)

LE HC SION EXPRESS est arrivé !
Comme un ouragan, les Sédunois ont balayé la patinoire du Littoral avec une maestria formidable. Un vrai bonheur et un superbe cadeau de Noël un peu avant l’heure pour les supporters sédunois. Ni Red, ni Ice mais avec un cœur et un talent à renverser les montagnes.
Un premier tiers d’enfer avec un premier but signé Rapit, par ailleurs désigné meilleur joueur de la soirée, pour ouvrir le festival sédunois. 0 à 5 après vingt premières minutes champagne, la messe était dite et la quatrième place brillamment accrochée à l’arbre de Noël. Un vrai menu de fête qui vient récompenser une équipe en pleine fine en cette fin d’année. Cette cinquième victoire consécutive place les Sédunois dans le wagon de tête d’un championnat qui devrait nous réserver encore plein de bonnes surprises.
Le patient travail d’horloger de l’entraîneur Olivier Ecoeur semble porter ses fruits. Le retour aux affaires du portier Dorthe, les arrivées des Jacquemet (absent samedi soir) et Coppey en défense ont permis à la formation sédunoise d’évoluer plus sereinement. Additionné à la vitesse des avants sédunois, plus une bonne dose de confiance, on trouve la recette de la montée en puissance de la formation de la capitale.
Tous les joueurs ont participé à cette soirée spectacle. Sauf bien évidemment les malheureux Neuchâtelois totalement dépassés par le rythme des gars d’Olivier Ecoeur. Un entraîneur heureux qui a offert de la glace, dès la mi-match, à toutes ses jeunes pousses.
Demain sera un autre jour mais prenons déjà le meilleur d’une fin de championnat jouée la fleur au fusil pour souhaiter à tous de belles fêtes et une toute belle nouvelle année. Que la fête continue ...

Buts de Sion : 05:33 Rapit C. (Pannatier G.) 0-1 ; 12:44 Jacquier M. (Métrailler C, Métrailler T.) 0-2 ; 16:16 Bering A. (Rapit C, Pannatier G.) 0-3 ; 16:42 Bering A. (Rapit C, Ermacora V.) 0-4 ; 17:29 Zara A. 0-5 ; 23:01 Bering A. (Pannatier G, Constantin G.) 1-6 ; 33:30 Jacquier S. 1-7 ; 38:36 Gillioz D. (Buergin D.) 1-8 ; 48:07 Buergin D. (Jacquier S, Rapit C.) 1-9 ; 58:32 Bering A. (Rapit C, Pannatier G.) 2-10
Pénalités : 8 x 2 + 10 min (Albisetti P.) contre Uni Neuchâtel et 5 x 2 min contre le HC Sion
Notes : Sion sans Faust P. (blessé), Melly C. (malade) et Jacquemet C. (avec Viège).

HC SIERRE / HC SION : retour à une saine collaboration

HC SIERRE / HC SION : retour à une saine collaboration

Le comité du HC SION se fait un plaisir de vous informer qu’il a réglé, à la satisfaction des deux parties, le contentieux qui le séparait du HC SIERRE.
Une bonne nouvelle pour la formation de nos jeunes joueurs et le développement de notre sport.
Nous profitons de cette occasion pour remercier Mr Michel Zen Ruffinen pour ses conseils avisés et sa contribution spontannée et bénévole au bon suivi de ce dossier.
N’oublions pas que le HC Sierre était à nos côtés dans les moments difficiles que nous avons aussi traversés et faisons tous ensemble le maximum pour redonner vie à cette collaboration qui ne peut que profiter au développement de nos jeunes.

HC Sion - HC Saastal 6 - 2 (1-0 ; 4-1 ; 1-1)

HC Sion - HC Saastal 6 - 2 (1-0 ; 4-1 ; 1-1)

Indiscutablement, les Sédunois ont passé la vitesse : « grand plaisir ». Et comme l’écrivait le correspondant du NF : « le HC Sion ne patine plus sur un patin mais sur un nuage ! ».
Il est vrai que cette victoire, comme celle arrachée par ailleurs en terre haut-valaisanne, est à marquer du label « grand cru ». Cette victoire, il a fallu la gagner dans les bandes pour surtout imposer la technique au jeu physique des visiteurs.
A trois points des Sédunois, les joueurs de Saastal ont joué avec leurs armes. Ils ont même fait preuve d’une hargne gratuite tout au long d’un dernier tiers qui ne pouvait que récompenser la nette domination des joueurs de la capitale.
Mais depuis la défaite en Octodure, les Sédunois sont repartis dans la compétition avec l’idée d’imposer leur jeu. Depuis, quatre matches et quatre victoires acquises aussi avec la manière. Indubitablement, les Sédunois se rappellent au bon souvenir de leur championnat 2008/2009, année d’une première place décrochée avec discipline et ambition.
Certes, même cette quatrième place du moment n’a rien de glorieux. Toutefois, elle prouve, si besoin était, le retour aux affaires d’une formation enfin en pleine confiance. La preuve aussi par les trois buts d’une troisième ligne en net retour de forme.
5 à 1 au terme de deux tiers-temps âprement disputés, les Sédunois ont récolté les fruits de leur labeur. Maillon faible en début de championnat, la défense sédunoise a pris de la bouteille. Le retour aux affaires du portier Dorthe, avec comme ange gardien le solide Jacquemet en défense, permet aux hommes d’Olivier Ecoeur d’évoluer dans le calme et la sérénité. Le château semble se construire sur des bases solides et devrait permettre aux Sédunois d’offrir à ses supporters une fin de saison passionnante.
Quatrième, les Sédunois n’ont pas encore décroché leurs poursuivants mais les voilà finalement de retour aux affaires avec cette place qui semble mieux correspondre au potentiel de cette équipe.
Reste maintenant à confirmer. Pas évident cependant lorsque l’on sait que le prochain déplacement, et dernier de l’année, se fera en terre neuchâteloise.

Buts de Sion : 09:59 Métrailler C. (Jacquemet C.) 1-0 ; 23:39 Jacquier S. (Constantin Y.) 2-0 ; 29:28 Constantin Y. (Zara A.) 3-1 ; 30:46 Melly C. 4-1 ; 35:07 Métrailler C. (Morard T, Jacquemet C.) 5-1 ; 42:58 Jacquier S. (Zara A.) 6-2
Pénalités : 12 x 2 min + 2 x 10 min (Métrailler T. et Oggier R.) contre le HC Sion et
11 x 2 min + 2 x 10 min (Schwarz C. et Senn M.) contre le HC Saastal.
Notes : Sion sans Philippe Faust (blessé) et Eddy Roessli
Et ne manquez pas notre vidéo du match

HC Sion - HC Yverdon 8 - 5 (1-2 ; 4-1 ; 3-2)

HC Sion - HC Yverdon 8 - 5 (1-2 ; 4-1 ; 3-2)

Le sport vous amène parfois sur des chemins bien particuliers. Comme celui qui réunissait toute la famille Dorthe, présente dans les tribunes au côté de Frédéric, donnait au cœur sa vraie dimension. Ou celui qui réunissait les joueurs sédunois derrière leur gardien avait aussi de quoi renverser les montagnes.
Et c’est bien avec leur cœur et leur détermination que les hommes d’Olivier Ecoeur ont fait parler la poudre pour remporter une fort belle victoire. Rapidement mené 0 -2, suite à une pénalité et une mauvaise sortie de zone, les Sédunois n’ont pas baissé les bras. Le superbe tir du solide défenseur Cédric Jacquemet remettait dans le match, peu avant la fin du premier tiers, son équipe. Les Sédunois ont su retrousser les manches pour nous offrir une deuxième période magnifique. Quatre buts, tous superbes et fruit de remarquables actions collectives, qui semblaient définitivement condamner les visiteurs.
Mais les Vaudois ont du répondant. Leur jeu de contres restait un problème difficile à résoudre pour l’arrière garde valaisanne une nouvelle fois piégée par une action de rupture assassine. L’égalisation à 5-5 par Corthay, à dix minutes de la sirène, avait de quoi ébranler les Sédunois.
Mais c’est le moment que choisit ce diable de Cédric Métrailler pour relancer son équipe. Une première ligne en pleine fine vendredi soir avec cinq buts au compteur! Mais cette victoire récompense surtout toute l’équipe sédunoise qui aura pourtant eu fort à faire pour dominer des solides et vifs Vaudois. Deux formations offensives qui auront offert aux 386 spectateurs une bien belle soirée de hockey.
Avec cette troisième victoire consécutive, les Sédunois recollent au quatuor de tête. Un wagon qui fut difficile à accrocher et qu’il ne faudra pas remettre en question mercredi prochain avec la venue des solides joueurs de Saastal. Un derby engagé qui devrait nous offrir de belles étincelles…
Buts de Sion : 12:36 Jacquemet C. (Melly C.) 1-2 ; 25:35 Pannatier G. (Bering A.) 2-2 ; 28:09 Métrailler T. (Métrailler C, Constantin G.) 3-2 ; 30:05 Bering A. (Rapit C, Bürgin D.) 4-2 ; 33:36 Melly C. (Métrailler T, Métrailler C.) 5-2 ; 52:37 Métrailler C. (Métrailler T, Jacquemet C.) 6-5 ; 53:10 Bering A. (Rapit C, Pannatier G.) 7-5 ; Métrailler T. (Melly C, Jacquemet C.) 8-5
Pénalités : 6 x 2 min contre le HC Sion et 6 x 2 min contre le HC Yverdon.
Notes : Sion sans Philippe Faust (blessé) et Roessli avec les JNE
Et ne manquez pas notre vidéo du match

La famille Dorthe dans la peine

La famille Dorthe dans la peine

C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès, à l'âge de 56 ans, de Mme Yvonne Dorthe, maman de notre gardien Frédéric, au lendemain d'une pénible transplantation pulmonaire.
La cérémonie d'adieu sera célébrée au temple d'Ecublens le jeudi 09 décembre 2010 à 14h00.
Le comité, les joueurs de la première équipe et toute la famille du HC Sion présentent à la famille Dorthe et ses proches ses très sincères condoléances dans ces moments difficiles.

HC Villars - HC Sion 3 - 5 (2-1 ; 1-2 ; 0-2)

HC Villars - HC Sion 3 - 5 (2-1 ; 1-2 ; 0-2)

Avec la huitième place dans le rétroviseur, les Sédunois connaissaient l’importance de l’enjeu pour rester dans la lutte aux premières places.
Remarquablement organisée autour de leur portier Dorthe, la défense a consolidé un édifice prêt à tenir le choc. Certes tout ne fut pas facile. Les Vaudois, très habiles en contre, ont imposé un rythme endiablé à cette rencontre et comme les Sédunois ont également des atouts à faire valoir en attaque, la partie fut longtemps indécise.
Malgré l’importance de cette rencontre, les Valaisans sont parfaitement rentrés dans la partie. Solides et conquérants, ils ont su provoquer pour une fois la chance. Il y avait même ce petit plus qui permet de faire la différence dans les moments difficiles d’une rencontre âprement disputée. Disciplinés et particulièrement tenaces, les Sédunois ont su rester, contrairement aux joueurs de l’entraîneur Svitac, maître de leurs nerfs.
A l’image du travailleur Robin Oggier, les Sédunois ont poussé les Vaudois à la faute pour régulièrement prendre l’avantage au tableau d’affichage. Avec toute l’expérience de la première ligne, les Sédunois sont finalement parvenus à décrocher une victoire diablement importante et méritée. Un match référence qui devrait les porter vers d’autres objectifs bien plus ambitieux. A commencer vendredi prochain avec la visite du HC Yverdon secoué par les joueurs de Saastal. Deux adversaires que les Sédunois devront attendre avec la même détermination s’ils entendent passer les fêtes au chaud.
A vous maintenant de réserver la soirée de vendredi histoire de porter nos Sédunois vers la victoire. Les joueurs ont lancé l’opération « mobilisation générale » en invitant leurs fans pour une soirée « plein stade ». Même le cantinier s’est promis de vous offrir une soirée choucroute des grands soirs. Alors à vendredi, votre HC SION vous attend ...

Buts de Sion : 12:17 Constantin G. (Pannatier G, Ermacora V.) 0-1 ; 24:47 Morard T. (Pannatier G, Rapit C.) 2-2 ; 31:50 Métrailler T. (Melly C, Rapit C.) 2-3 ; 54:16 Métrailler C. (Melly C.) 3-4 ; 58:41 Métrailler C. (Métrailler T, Melly C.) 3-5
Pénalités : 11 x 2 + 10 min (Kohli M.) contre le HC Villars et 7 x 2 min contre le HC Sion
Notes : Sion sans Constantin Y. (blessé) et Bering A. (professionel)

HC Sion - HC Bulle-la-Gruyère 7 - 1 (1-1 ; 4-0 ; 2-0)

HC Sion - HC Bulle-la-Gruyère 7 - 1 (1-1 ; 4-0 ; 2-0)

Après deux matches difficiles contre les leaders du championnat, les Sédunois ont repris des couleurs face à une formation fribourgeoise bien trop défensive pour les inquiéter.
Certes Bulles n’est pas Red Ice. Mais les tombeurs de Villars étaient également à la recherche de points précieux pour quitter le fond du classement. Convaincus de leur force de frappe offensive, les Sédunois sont rapidement montés à l’abordage. Résolument installé dans le camp des visiteurs, le HC Sion, trop léger devant les buts bullois, ne parvenait pas à pousser ce puck dans les buts du portier Pouget au four et au moulin dès les premières minutes de jeu.
Les Bullois ont pourtant cru l’espace de trois minutes pouvoir réaliser le parfait casse de la journée en réalisant le but assassin (0-1 à la 14’). En deux tirs seulement, les Bullois s’offraient un peu d’air histoire de ralentir les ardeurs des avants sédunois. Fort heureusement, peu avant la fin du premier tiers, Bering replaçait son équipe sur les bons rails. Le premier thé était un peu moins amer et c’est un HC Sion encore plus décidé qui reprenait le chemin des buts du brave Poget.
Malheureusement, auteur déjà d’une pénalité stupide qui permettait aux sédunois d’inscrire leur premier but, Poget oubliait le puck peu avant la ligne bleue ! 1 à 3 à la 25’, les Sédunois ne récoltaient que la juste récompense de nette domination. Un deuxième tiers remarquable qui aura définitivement condamné des visiteurs avec quasiment le seul Crivelli comme fer de lance ! Un joueur remarquable un peu perdu dans un collectif bien brouillon samedi soir.
Pour les Sédunois, cette victoire à une saveur bien particulière après deux dernières sorties mitigées. De quoi relancer une formation trop fragile au moment de batailler sous la pression adverse. Mais même la défense reprend des couleurs. Du portier Dorthe, excellent pour son retour dans la cage sédunoise, à l’expérimenté Faust, la défense a parfaitement répondu aux attentes de leur entraîneur. Cerise sur la gâteau, les deux buts du 88, Damian Burgin, auront récompensé une paire défensive qui se sera dépensée sans compter pour décrocher cette victoire.
Reste maintenant aux hommes de l’entraîneur Ecoeur à évoluer samedi prochain sur le même tempo en terre vaudoise, à Villars. Histoire surtout de pouvoir regarder le haut du classement et oublier cette poisse qui colle trop souvent au bout de leurs crosses ...

Buts de Sion : 17:12 Bering A. (Pannatier G, Constantin G.) 1-1 ; 22:22 Zara A. (Morard T, Constantin Y.) 2-1 ; 25:02 Jacquier S. 3-1 ; 34:07 Ermacora V. (Rapit C, Bering A.) 4-1 ; 39:19 Buergin D. (Métrailler C.) 5-1 ; 42:04 Buergin D. 6-1 ; 58:11 Métrailler T. 7-1
Pénalités : 7 x 2 min contre le HC Sion et 6 x 2 min contre le HC Bulle-la-Gruyère.
Notes : Frédéric Dorthe au goal pour le HC Sion
Et ne manquez pas notre vidéo du match

HC Red Ice - HC Sion 5 - 0 (3-0 ; 1-0 ; 1-0)

HC Red Ice - HC Sion 5 - 0 (3-0 ; 1-0 ; 1-0)

Il aura suffi d’une pénalité et d’un départ canon des hommes de Perroton pour que ce derby n’en soit plus vraiment un.
KO debout après seulement 3’25 de jeu (2 à 0 par Ancay), les Sédunois ont bien trop rapidement baissé pavillon. Les Martignerains sont forts, très forts même. C’est en power-play qu’ils ont mis les bouchées doubles pour dompter des Sédunois incapables d’emballer le match.
Reconnaissons aux Sédunois le mérite de n’avoir pas baissé les bras. Mais au poteau de Cédric Métrailler, vraiment la poisse, c’est Benoît Moret qui répondait, à nouveau en supériorité numérique, par un quatrième but ! Mais les gars de la capitale ont pourtant continué à se battre. Avec courage, parfois talent, ils ont remis l'ouvrage sur le métier. C'est une évidence, avec un peu plus de rage et de présence physique, ils devraient pouvoir nous offrir un tout autre visage. Cette pugnacité à vouloir relancer la machine nous a fait plaisir et devrait pouvoir les récompenser par une victoire dès samedi prochain avec la visite des Bullois à la Patinoire de l’Ancien Stand.
Désormais, il faudra se faire mal, se battre à chaque match. Un peu à l’image hier soir des jeunes Bürgin, Oggier et Pannatier Blaise qui se sont battus comme des lions pour leurs couleurs…
Pénalités : 4 x 2 min contre le HC Red Ice et 8 x 2 min contre le HC Sion
Notes : 43'52 Frédéric Dorthe remplace Valentin Gay

HC Sion - HC Franches Montagnes 3 - 5 (1-0 ; 2-1 ; 0-4)

HC Sion - HC Franches Montagnes 3 - 5 (1-0 ; 2-1 ; 0-4)

Un samedi soir sur la glace des contrastes. D’un côté un HC Sion dans son habit de lumière : bien organisé, discipliné, diablement rapide et ambitieux. De l’autre ce HC Sion d’un premier tour difficile : craintif, maladroit et malheureux aussi devant ses buts !
Il serait toutefois mal venu d’oublier le talent et la détermination des visiteurs jurassiens. En effet, les joueurs des Franches-Montagnes étaient venus confortés par un début de saison remarquable. Une seconde place en aucun cas usurpée et qui fait de cette formation un redoutable contradicteur. A témoin leur retour aux affaires dans un troisième tiers digne du scénario déjà dessiné lors du premier match de championnat (9 – 3) en terre jurassienne !
Sûr, les Sédunois la tenaient cette victoire encore à la 39e minute. 3 à 0 grâce aussi à une seconde ligne d’attaque intenable. Quel régale que de les voir partir à l’abordage, soudés et redoutables comme les trois mousquetaires. Et pour juste récompense, un but pour chacun. Mais, comme il y a souvent un mais, les vents contraires allaient les priver d’un second souffle. Tout d’abord, un but que l’on saura assassin concédé peu avant le terme du second tiers (3 - 1 par Hostettmann) et un retour à un jeu désordonné, moins conquérant, et ceci plus particulièrement en défense.
Il n’en fallait pas davantage pour que les Faivet, Vaucher et consorts sortent du bois. Un peu comme lors du match allé, quasiment chaque tir prenait le chemin des filets sédunois au grand désespoir du malheureux portier Valentin Gay. Drôle de final pour des Sédunois qui ne méritaient pas ce maudit troisième tiers (0 - 4). Pourtant, les visiteurs n’auront rien volé eux qui nagent en eaux euphorisantes et engrangent leur cinquième victoire consécutive.
Certes, les hommes d’Olivier Ecoeur ont prouvé pouvoir jouer dans la cour des leaders. On dira même que ce serait le minimum au vu du contingent mis à disposition de l’entraîneur valaisan. Mais encore incapables de surfer à plein régime soixante minutes durant, les voilà toujours scotchés au milieu du classement, bien en deçà de leur potentiel. Quel scénario nous dessineront-ils mardi prochain, à Martigny, face au leader du championnat ? Bien malin qui pourrait le dire même si les Sédunois semblent sur le bon chemin.

Buts de Sion : 05:31 Bering A. (Pannatier G, Rapit C.) 1-0 ; 24:37 Rapit C. (Pannatier G, Jacquier M.) 2-0 ; 39:07 Pannatier G. (Rapit C, Ermacora V.) 3-0
Pénalités : 4 x 2 min contre le HC Sion et 6 x 2 min contre le HC Franches Montagnes.
Notes : Thomas Morard quitte la glace le nez en sang puis revient du vestiaire pour terminer le match avant de partir à l’hôpital (3 points de suture).
Et ne manquez pas notre vidéo du match

HC Sion - HC St-Imier 8 - 4 (2-1 ; 2-0 ; 4-3)

HC Sion - HC St-Imier 8 - 4 (2-1 ; 2-0 ; 4-3)

Après avoir laissé des plumes contre Star Lausanne, les Sédunois se devaient de corriger le tir face à l’étonnante formation de St-Imier.
Désireux de corriger le mauvais sort qui collait à leurs patins, les Sédunois sont rapidement entrés dans la partie. Evoluant à trois lignes, avec surtout une triplette Pannatier Guillaume, Bering et l’intenable Rapit, les hommes d’Olivier Ecoeur ont systématiquement poussé les défenseurs adverses à la faute. Certes, le premier but des visiteurs, inscrit un peu contre le cours du jeu, aurait pu gommer leurs bonnes intentions. Imposant un rythme soutenu, les Sédunois ont rapidement gommé les velléités des hommes de l’entraîneur Reinhardt. Le premier but d’Andy Bering libérait une formation à la recherche de ce petit brin de chance qui leur faisait jusqu’ici par trop défaut.
Rapides et puissants, les Valaisans ont parfaitement répondu aux attentes de leurs supporters. Régulièrement poussés à la faute, la défense des néo-promus prenait gentiment l’eau face aux véloces attaquants valaisans. Le cinquième but sédunois, quinze secondes après l’entame du dernier tiers, condamnait définitivement les visiteurs.
Une victoire qui ne souffre d’aucune discussion. Certes, les joueurs de St-Imier auront pour le moins eu le mérite de ne jamais baisser les bras. Une belle formation qui peut compter avec Gerber et ses compères de la première ligne des éléments à même de faire souffrir bien des formations. Les trois buts inscrits au troisième tiers récompensaient par ailleurs des visiteurs appliqués, disciplinés mais trop tendres.
Ouf ! Voilà les Sédunois enfin logiquement récompensaient de leurs efforts. Ces trois points, comme surtout les huit buts inscrits de fort belle manière, devraient sans conteste relancer la machine sédunoise. Avec un brin de confiance supplémentaire, la formation de la capitale semble être à nouveau armée pour attendre sans complexe les gars des Franches Montagnes qui avaient, lors du premier match de championnat, plongé les Sédunois dans le doute. Mais au vu des deux dernières rencontres, les Valaisans ont confirmé pouvoir se replacer dans la lutte pour les premières places.

Buts de Sion : 06:47 Bering A. (Rapit C, Ermacora V.) 1-1 ; 14:46 Bering A. (Rapit C, Ermacora V.) 2-1 ; 26:01 Métrailler T. (Métrailler C, Melly C.) 3-1 ; 31:55 Pannatier G. (Métrailler C, Ermacora V.) 4-1 ; 40:15 Métrailler C. (Métrailler T, Melly C.) 5-1 ; 46:12 Rapit C. (Bering A, Pannatier G.) 6-2 ; 51:29 Pannatier G. (Ermacora V, Bering A.) 7-2 ; 55:57 Métrailler C. (Melly C, Métrailler T.) 8-3
Pénalités : 3 x 2’ contre le HC Sion et 5 x 2’ + 10' (Vuillemier M.) contre le HC St-Imier
Notes : Sion sans Robin Oggier blessé
Et ne manquez pas notre vidéo du match

HC Star Lausanne - HC Sion 4 - 3 tb (1-1 ; 1-1 ; 1-1 ; 1-0)

HC Star Lausanne - HC Sion 4 - 3 tb (1-1 ; 1-1 ; 1-1 ; 1-0)

Les deux buts du solide Andy Bering (en photo) n’auront pas suffit à masquer l’incroyable maladresse des avants sédunois.
La domination outrageante des Valaisans n’aura finalement accouché que d’un petit point ! Dommage, car la formation vaudoise était bonne à prendre et les Sédunois certainement pleins de bonnes intentions. Mais dominé n’est pas forcément synonyme de victoire. Dix fois, vingt fois, même à 3 contre 1, ils se seront présentés face à un mur infranchissable. Ce que le portier Moser Nicolas a sorti relève aussi du miracle.
On se consolera en soulignant que les gars de l’entraîneur Ecoeur se sont pour le moins créé de nombreuses opportunités de tuer le match. Mais à force de patiner sans succès, il paraissait évident que la victoire allait leur échapper.
Et c’est bien logiquement que la roue de la chance, aux penalties, allait s’arrêter sur la formation la plus réaliste avec dans ses buts aussi, et surtout, un portier en état de grâce. La jeune équipe vaudoise aura lutté avec ses tripes pour venir à bout des vedettes sédunoises malheureusement aujourd'hui dans le rouge.
Buts de Sion : 04:25 Bering A. (Pannatier B, Rapit C.) 0-1 ; 39:17 Bering A. (Morard T, Rapit C.) 2-2 ; 48:44 Bering A. (Rapit C.)
Pénalités : 7 x 2' + 10' (De la Praz Y.) contre Star Lausanne et 9 x 2’ contre Sion
Notes : Sion sans Guillaume Pannatier, Oggier et Roessli blessés

HC Tramelan - HC Sion 5 - 6 (1-1 ; 0-1 ; 1-0 ; 0-1)

HC Tramelan - HC Sion 5 - 6 (1-1 ; 0-1 ; 1-0 ; 0-1)




Buts de Sion : 19' JACQUIER S, Constantin Y. 1-1 ; 24' ERMACORA V, Rapit C, Pannatier G. 2-2 ; 39' FAUST P, Métrailler C, Melly C. 3-3 ; 45' BERING A, Ermacora V. 3-4 ; 57' FAUST P, Métrailler C, Bering A. 4-5 ; 61' MELLY C, Métrailler C. 5-6
Pénalités : 6 x 2' + 10' (Berlincourt L.) contre Tramelan et 8 x 2’ + 10' (Melly C.) contre Sion
Notes : Sion toujours sans Eddy Roessli blessé

HC Sion - HC Red Ice 1 - 6 (0-1 ; 1-3 ; 0-2)

HC Sion - HC Red Ice 1 - 6 (0-1 ; 1-3 ; 0-2)

ET SI ON JOUAIT A CINQ !
Cette remarque souligne bien toute la problématique des ennuis sédunois depuis le début de cette saison. Avec cinq buts sur six encaissés en infériorité, les Sédunois peuvent se mordre les doigts.
Certes, une fois la machine bas-valaisanne lancée, les Sédunois n’ont plus vraiment fait illusion. Mais jusqu'à l’ouverture du score, peu avant le terme du premier tiers, les Sédunois avaient réussi à prendre le match à leur compte. Vifs et habiles en contre, les avants sédunois laissaient entrevoir une partie disputée. On osera même souligner que la balance des occasions penchait favorablement du côté d’un HC Sion séduisant.
Dame chance aurait pu logiquement récompenser les hommes d’Olivier Ecoeur et rendre le thé du premier tiers un peu plus doux. Mais voilà, une pénalité de cinq minutes, plus match, relativement sévère car Ancay s’était blessé avec sa visière, poussait les Sédunois du côté obscure de leur destin. L’ouverture du score tombait de fait logiquement en faveur des visiteurs. En solide leader de ce championnat, les hommes de Perroton entraient dans la danse. 0 à 1 au terme du premier tiers, la messe n’était pas dite mais le doute, et certainement les regrets, s’installaient dans les esprits sédunois. Dommage car l’entame du premier tiers laissait augurer d’un excellent derby, engagé et indécis, qui aurait pu récompenser les nombreux spectateurs présents.
Avec un score aussi sec (1 à 6) au moment de quitter les 850 spectateurs de ce derby, les hommes d’Olivier Ecoeur ne pouvaient aucunement remettre en question la victoire des visiteurs. Il leur restait à très certainement jurer qu’on ne les reprendrait plus à se jeter aussi bêtement dans la gueule du loup.

Buts de Sion : 34' MELLY C, Métrailler C, Bering A. 1-4
Pénalités : 8 x 2’ + 10' (Bürgin D.) + 5' et match (Morard T.) contre le HC Sion
et 6 x 2’ contre le HC Red Ice
Notes : Sion sans Eddy Roessli blessé
PUCK DE MATCH offert par HOTEL MERCURE DU PARC, à Martigny

HC Sion - HC Uni Neuchâtel 5 - 2 (0-0 ; 1-0 ; 4-2)

HC Sion - HC Uni Neuchâtel 5 - 2 (0-0 ; 1-0 ; 4-2)

Le compte à rebours, avec la venue mardi prochain des Red Ice à la patinoire de l’Ancien Stand, peut commencer. Les Sédunois auront pour le moins prouvé être sur le bon chemin.
La victoire au Wichel mardi dernier aura sans aucun conteste lancé la saison des Sédunois. Certes, les universitaires neuchâtelois ne nagent pas en eau calme. Derniers avec seulement une victoire à leur actif, les visiteurs ont plus subi la pression sédunoise que pousser leurs contradicteurs dans les cordes. Même si le score est resté longtemps serré, les hommes d’Olivier Ecoeur ont relativement facilement dominé la partie.
L'excellente organisation défensive, comme déjà face à Saastal, a permis aux Sédunois de construire leur victoire, en toute sérénité, sur des bases solides. Devant leur portier Valentin Gay, auteur à nouveau d’une excellente partie, les Faust et compagnie n’ont quasiment jamais tremblé. De plus, le retour en défense de l’ancien viégois Damian Burgin aura également donné plus de poids et de stabilité à l’arrière garde valaisanne.
Trop timides, les visiteurs n’auront même pas pu saisir leur chance, du moins au tableau d’affichage, lors des deux premiers tiers encore indécis. Même les Sédunois connaissaient une peine incroyable à simplifier leur jeu à proximité de la cage neuchâteloise. Mais l’orage couvait et c’est logiquement que les Valaisans, finalement, passaient la vitesse supérieure. Cédric Métrailler par deux fois, Guillaume Pannatier et Alexandre Zara donnaient au score des allures plus conformes aux potentiel des deux équipes. 5 – 0 peu avant la cinquantième minute, la messe était dite. Les Sédunois profitaient enfin de leur deuxième partie à domicile, contre quatre déplacements à ce jour, pour revenir dans le haut du tableau d’un classement plus conforme à leur potentiel.
Pour les Sédunois, le derby de mardi prochain arrive au bon moment. Certes les Red Ice seront des contradicteurs coriaces mais attention les Sédunois semblent parfaitement en mesure de nous offrir une toute belle soirée. Le derby sera chaud et promet des étincelles bien avant le troisième tiers ...

Buts de Sion : 26’ JACQUIER S, Constantin Y. 1-0 ; 46’ METRAILLER C, Melly C, Ermacora V. 2-0 ; 48’ METRAILLER C, Zara A, Melly C. 3-0 ; 49’ PANNATIER G, Rapit C, Faust P. 4-0 ; 50' ZARA A, Melly C, Métrailler C. 5-0
Pénalités : 5 x 2’ contre le HC Sion et 5 x 2’ contre le HC Uni Neuchâtel
Notes : Sion sans Eddy Roessli et Andy Bering blessés
Et ne manquez pas notre vidéo du match

HC Saastal - HC Sion 2 - 3 (1-1 ; 0-1 ; 1-0 ; 0-1)

HC Saastal - HC Sion 2 - 3 (1-1 ; 0-1 ; 1-0 ; 0-1)

Les points pris à Saas-Grund valent de l’or ! Les Sédunois auront même dû attendre leur septième saison, soit depuis leur retour en 1ère ligue, pour finalement revenir en vainqueur du Wichel.
La victoire est donc d’importance et même si elle s’est jouée aux penalties les Sédunois n’auront rien volé. De l’excellent portier Valentin Gay au très remarqué retour en jeu de Cédric Melly (son premier match en championnat), les Sédunois se sont battus avec détermination pour venir à bout des solides joueurs du Haut-Valais.
Certes, il aura fallu lutter 65 minutes durant pour remporter ces deux points. La faute pour beaucoup à cette poisse qui colle aux patins des avants sédunois.
Mais le HC Sion de ce mardi soir a pris de la bouteille. Du moins dans son organisation défensive. La défense a tenu le choc et ceci tout particulièrement dans les moments décisifs alors même que les Sédunois purgeaient une pénalité de cinq minutes (Métrailler 5’ + match) pour finalement même évoluer à 3 contre 5 Saasi !
La fin de match fut également épique avec deux pénalités successives (56:40 et 59:10) concédées par le banc sédunois. Une fin de match difficile que les hommes d’Olivier Ecoeur n’ont jamais voulu lâcher. Si les situations spéciales avaient causé la perte des Sédunois à Yverdon, il est certain que la leçon n’aura été que partiellement retenue. Indubitablement, les trop nombreuses pénalités pénalisent un collectif qui se cherche encore. Un mal encore aggravé par un manque de réussite des pourtant véloces attaquants sédunois. Reste maintenant à trouver cette constance et confiance qui devraient permettre aux Sédunois de s'éviter des situations aussi difficiles.
La venue ce vendredi des Neuchâtelois, si elle ressemble à un match piège, devrait pouvoir offrir aux hommes d’Olivier Ecoeur l’opportunité de mieux gérer leurs émotions et vous offrir une toute belle soirée. A vendredi ...

Buts de Sion : 09' CONSTANTIN Y, Ermacora V, Jacquier S. 0-1 ; 30' BERING A, Rapit C. 1-2 ; 65' METRAILLER C. 2-3
Pénalités : 7 x 2’ + 10' (Thoeny R.) contre le HC Saastal
et 9 x 2’ + 5' et match (Métrailler T.) contre le HC Sion
Notes : Sion sans Roessli, blessé

HC Yverdon les Bains - HC Sion 4 - 3 (2-3 ; 0-0 ; 2-0)

HC Yverdon les Bains - HC Sion 4 - 3 (2-3 ; 0-0 ; 2-0)

Le manque de rigueur et de discipline des hommes de l’entraîneur Olivier Ecoeur les aura privé d’une victoire pourtant à leur portée. Il est vrai aussi que le portier vaudois a effectué une partie remarquable permettant à ses coéquipiers de tirer profit des situations spéciales.
« Ce match n’aurait jamais dû nous échapper. Nous avions tout en main pour assurer les trois points. Mais trop sûrs de notre supériorité, nous nous sommes relâchés et avons permis à l’adversaire de revenir » soulignait l’entraîneur sédunois. Et voilà que ce HC Sion, pourtant donné comme un des favoris, derrière les Red Ice, de ce championnat, se retrouvent en bas de classement en la compagnie des St-Imier et Bulle !
Avant de se déplacer ce mardi à Saastal, qui pointe à un point des Sédunois, il y a sérieusement de quoi mobiliser un commando décidé et motivé à la conquête des trois points ...

Buts de Sion : 05' METRAILLER C, Morard T. 0-1 ; 10' PANNATIER G, Rapit C, Morard T. 1-2 ; 18' METRAILLER C, Métrailler T, Gendre K. 1-3
Pénalités : 8 x 2’ + 10' (Knecht) contre le HC Yverdon et 7 x 2’ contre le HC Sion
Notes : Sion sans Melly et Roessli blessés

HC Sion - HC Villars 5 - 3 (1-2 ; 3-0 ; 1-1)

HC Sion - HC Villars  5 - 3 (1-2 ; 3-0 ; 1-1)

Un vrai derby que cette rencontre entre des Valaisans encore dans le doute après leurs deux premières sorties et des Vaudois encore dans l’euphorie de leur excellent début de championnat. Bering ne se fit pas prier pour rapidement lancer cette rencontre. Un but qui malheureusement n’eut pas vraiment le don de décrisper les Valaisans. Trop souvent à la peine dans leurs sorties de zone, les hommes de l’entraîneur Ecoeur permettaient aux visiteurs de croire en leur bonne étoile. Il n’en fallait pas davantage pour que les Eisenring (06’02) et ce diable de Dufresne (12’49 1-2) renversent logiquement le score.
On ne sait pas les bons mots qu’aura trouvé l’entraîneur sédunois durant la première pause mais c’est un HC Sion bien plus conquérant, et parfaitement organisé devant leur portier Gay, qui se jeta à l’abordage. A nouveau en moins d’une minute, le vif Rapit, parfaitement lancé par Ermacora, relançait ses couleurs. 3 à 1 à la mi-match, les Sédunois venaient d’assommer un leader subitement dans le doute.
De rapide à engagée, la rencontre passa soudainement en mode physique et hachée. La faute pour beaucoup à un arbitrage incroyablement hésitant de Mr Ummel ! Mais les Sédunois tenaient leur os et imposaient leur vitesse grâce à trois lignes offensives parfaitement homogènes. Et si finalement les Sédunois n’ont pas affolé le tableau d’affichage ils ne doivent s’en prendre qu’à leur maladresse. Incroyable le nombre d’occasions manquées face, il est vrai, à l’excellent portier Mayor.
L’entraîneur sédunois pourra se réjouir du net retour en forme de ses défenseurs. Ces derniers ont pris confiance au fil du match. Parfaitement organisés et bien plus compactes dans leur zone, les défenseurs ont parfaitement tenu le choc. Jamais les gars de l’entraîneur Svitac n’ont pu revenir dans le match et c’est finalement sur un missile de l’ancien sierrois, Philippe Faust, que les Sédunois se mettaient définitivement à l’abri.
Indubitablement, les Sédunois ont pris de la bouteille et c’est très logiquement qu’ils reprennent également des couleurs au classement. Une rencontre solide entre deux équipes qui assurément devraient pour le moins s’accrocher au bon wagon des premiers de classe.

Buts de Sion : 01’ BERING, Pannatier G, Morard T. 1-0 ; 21’ RAPIT, Ermacora, Constantin G. 2-2 ; 26’ PANNATIER G, Ermacora, Constantin G 3-2 ; 32’ METRAILLER T, Bürgin, Métrailler C. 4-2 ; 55' FAUST, Métrailler C, Constantin Y. 5-3
Pénalités : 10 x 2’ + 10' (Métrailler C.) + 5' et match (Rapit C.) contre le HC Sion
et 8 x 2’ + match (Bezina) contre le HC Villars
Notes : Sion sans Melly Cédric blessé
Et ne manquez pas notre vidéo du match

ABONNEMENT SAISON 2010-2011

ABONNEMENT SAISON 2010-2011

Chers supporters,
Un nouveau CLUB DE SOUTIEN, fort de son comité de la manifestation des "Sédunois aux Iles", un nouvel entraîneur en la personne de Mr ECOEUR Olivier, des transferts soulignant nos ambitions avec les arrivées des METRAILLER Cédric, FAUST Philippe et BURGIN Damian de la LNB, des joueurs confirmés comme les ERMACORA, RAPIT et sans oublier nos jeunes talents, tous désireux de se lancer à vos côtés dans cette nouvelle saison.
Mais nous avons aussi besoin de votre soutien !
Alors réservez sans plus attendre, votre carte de saison :

place debout - sans les finales : Fr. 150.- (étudiants et apprentis Fr. 75.-)
place assise - sans les finales : Fr. 250.- (étudiants et apprentis Fr. 200.-)

Les abonnements de saison peuvent être commandés par téléphone au 079/245.26.94, par un versement postal à la Banque Raiffeisen IBAN CH12 8057 2000 0006 0678 3 ou directement au moyen du FORMULAIRE EN LIGNE. Remplissez vos coordonnées, l'abonnement désiré sous "remarque", et votre carte vous parviendra par courrier.
Nous comptons sur votre soutien et vous donnons rendez-vous tout prochainement.

HC Bulle la Gruyère - HC Sion 6 - 10 (1-3 ; 2-3 ; 3-4)

HC Bulle la Gruyère - HC Sion 6 - 10 (1-3 ; 2-3 ; 3-4)

Ce n’était vraiment pas la fête des gardiens samedi soir ! La faute tout d’abord à un HC SION pleinement retrouvé en phase offensive et à une certaine nonchalance coupable des visiteurs devant leur excellent portier Vincent Gay.
Rapidement dans le match, les hommes de l’entraîneur Olivier Ecoeur avaient à cœur d’effacer la fessée concédée en terre jurassienne. Offensivement, les Sédunois ont rendu une copie parfaite. Des buts magnifiques signés par trois triplettes offensives diablement efficaces à l’image du duo Rapit – Pannatier Guillaume. Deux poisons absolument insaisissables et qui s’entendent déjà comme deux larrons en foire.
Mais voilà, les Sédunois n’ont pas (encore peut-être) les moyens de faire dans la nonchalance. Indisciplinés, les défenseurs valaisans, auront permis aux Fribourgeois, bien aidés aussi par un arbitrage à sens unique, de revenir dans la partie. Trop souvent en infériorité numérique, les Sédunois ont confirmé tout le travail encore à effectuer pour aligner une performance sans fausses notes.
Quinze buts concédés en deux matches, la défense est encore loin de rendre une copie parfaite. Mais cette victoire, amplement méritée, devrait pour le moins apporter davantage de sérénité à la formation sédunoise déjà en net progrès.
On se réjouit déjà de la prochaine visite, à la Patinoire de l’Ancien Stand, du leader Villars. Il y aura des étincelles et du spectacle…

Buts de Sion : 09’ BUERGIN, Constantin Y, Ermacora 0-1 ; 11’ JACQUIER S, Rapit, Metrailler T. 0-2 ; 15’ MORARD, Faust, Constantin Y 0-3 ; 22’ BERING, Rapit 1-4 ; 26’ JACQUIER S, Constantin Y 1-5 ; 28’ JACQUIER M, Jacquier S, Constantin Y 1-6 ; 50’ MORARD, Rapit 4-7 ; 50’ BERING, Rapit 4-8 ; 52’ RAPIT, Gendre 4-9 ; 56’ METRAILLER T, Ermacora, Metrailler C. 5-10
Pénalités : 1 x 2’ contre Bulle et 10 x 2’ + 10’ (Metrailler T.) contre Sion
Notes : Sion sans Melly Cédric blessé
Elu meilleur joueur : JACQUIER Simon

HC Franches Montagnes - HC Sion 9 - 3 (5-1 ; 2-1 ; 2-1)

HC Franches Montagnes - HC Sion 9 - 3 (5-1 ; 2-1 ; 2-1)

Difficile de faire pire, se consoleront les Valaisans. A l’image du néo-promu St-Imier, les hommes de l’entraîneur Ecoeur ont concédé une défaite sans appel. Un 9 à 3 aussi sec que surprenant qui laisse les Sédunois perdus dans leurs starting-blocks.
KO debout, ce HC Sion, au potentiel pourtant impressionnant, ne pourra même pas se cacher derrière le score, tout aussi lourd, concédé par les anciens pensionnaires de deuxième ligue, renforcés par seulement un joueur, pour partager leur désarroi ! "Et dire que Sion était favori avec leurs joueurs de LNB" soulignait Randy Gigon, dans le Quotidien Jurassien. Et de poursuivre : "Le HC Franches-Montagnes leur a infligé une véritable déculottée, une fessée du diable. A l'heure qu'il est, les Sédunois sont encore sonnés et comptent les étoiles au-dessus de leur tête".
La douche est froide et l’addition salée. En effet, en même pas cinq minutes (2 à 0), le pauvre Dorthe et ses coéquipiers se trouvaient déjà coincés dans les cordes. Même si Cédric Métrailler redonnait un semblant de vie à la formation sédunoise en inscrivant le premier but (8’48), l’espoir n’aura duré que le temps nécessaire aux locaux d’affronter, sans trop souffrir, une défense valaisanne dans ses petits souliers. En moins de trois minutes (14'40 : 3-1, 15'09 et 16'18 : 5-1), le tableau d’affichage confirmait le désarroi des visiteurs.
Les hommes de l’entraîneur Bergeron n’auront finalement fait qu’une bouchée d’une formation valaisanne étonnamment absente et particulièrement fébrile en défense. Avec un sec 5 à 1 au terme du premier tiers, tout devenait difficile à des Sédunois totalement abandonnés à leur mauvais sort.
Les excellents matches de préparation effectués face à des adversaires solides, devraient pourtant permettre aux Valaisans de croire en des jours meilleurs. Mais Olivier Ecoeur n’aura pas trop d’une semaine pour relancer ses joueurs. Deuxième départ, samedi prochain à Bulle, avec cette fois, on leur souhaite, toute la concentration nécessaire pour se jeter hors des starting-blocks vers la victoire ...

Affluence : 250 spectateurs
Buts de Sion : 09’ METRAILLER C, Rapit C. 2-1 ; 34' METRAILLER C, Rapit C. 7-2 ; 42' PANNATIER G, Rapit C. 7-3
Pénalités : 7 x 2 min + 10 min (Membrez) contre Franches Mts et 7 x 2 min contre Sion.
Notes : Sion sans Melly Cédric (blessé). A la 20' Valentin Gay remplace Dorthe dans les buts sédunois.

NOUVELLES REGLES pour cette saison

NOUVELLES REGLES pour cette saison

- Les changements volants: la zone, devant le banc, a été réduite, passant de 3 mètres à 1,5 mètre. Une infraction coûtera deux minutes à l'équipe fautive.
- Les pénalités différées: lorsqu'une équipe évolue déjà en infériorité numérique et qu'une pénalité différée est signalée par l'arbitre, si un but tombe durant ce laps de temps, ce n'est plus cette dernière sanction qui est annulée. Mais la première. Ainsi, une nouvelle pleine pénalité de deux minutes démarre.
- Les pénalités de banc: l'équipe pénalisée ne pourra plus envoyer un jeune purger la peine. Il devra désigner un joueur présent sur la glace au moment de la faute.
- Le penalty: il devra être effectué par le joueur contre qui la faute a été commise. A moins qu'il ne soit blessé.
- Le penalty (bis): toute faute commise par derrière à l'encontre d'un joueur qui file au but et qui n'a plus que le gardien comme adversaire, même s'il est décentré par rapport au goal, sera sanctionnée par un penalty.
- Le casque: lorsqu'un joueur le perd en jeu, il doit immédiatement regagner son banc. Il ne peut plus le réajuster rapidement. L'infraction vaudra deux minutes de pénalité.
- La protection dentaire: elle est obligatoire pour tous les juniors jusqu'à 20 ans, quand bien même ils portent déjà une grille.

MATCHES AMICAUX 10/11

MATCHES AMICAUX 10/11

A vos agendas :
SAMEDI 28.08.2010 à 19h00 SION - UNTERSEEN : 3 - 5 (2-1 ; 1-0 ; 0-4)
MARDI 31.08.2010 à 20h00 SION - VIEGE LNB : 2 - 8 (1-2 ; 1-2 ; 0-4)
SAMEDI 04.09.2010 à 20h00 BURGDORF - SION : 1 - 4 (0-1 ; 1-2 ; 0-1)
MARDI 07.09.2010 à 20h00 SION - STAR LAUSANNE : 7 - 3 (2-1 ; 2-1 ; 3-1)
SAMEDI 11.09.2010 à 19h00 SION - BRANDIS : 4 - 2 (1-0 ; 1-0 ; 2-2)
SAMEDI 18.09.2010 à 19h00 ZUCHWIL - SION : 7 - 4 (3-1 ; 2-1 ; 2-2)

Contingent HC SION 10/11

Contingent HC SION 10/11

GARDIENS
DORTHE Frédéric, 1986, au HC SION la saison dernière
GAY Valentin, 1987, HC RED ICE / BALET Steve, 1991, HC SION
DEFENSEURS
BURGIN Damian, 1988, HC VIEGE LNB / CONSTANTIN Gaëtan, 1982, HC SION
ERMACORA Vincent, 1986, HC YVERDON / FAUST Philippe, 1977, HC SIERRE
GENDRE Kevin, 1990, HC VIEGE et HC SION / GILLIOZ Dannick, 1987, HC SION
MASSY Johann, 1988, HC CRANS-MONTANA / MORARD Thomas, 1985, HC SION
ATTAQUANTS
BERING Andy, 1986, HC SION / CONSTANTIN Yves, 1986, HC SION
JACQUIER Michael, 1985, HC SION / JACQUIER Simon, 1984, HC SION
MELLY Cédric, 1981, HC SION / METRAILLER Cédric, 1982, HC SIERRE
METRAILLER Thierry, 1980, HC SION / OGGIER Robin, 1991, HC SION
PANNATIER Blaise, 1991, HC SION / PANNATIER Guillaume, 1988, HC SION
RAPIT Christophe, 1983, HC RED ICE / ROESSLI Eddy, 1992, HC SION
ZARA Alexandre, 1983, HC SION

DEPARTS
BONNET Alain (HC Montana), FAVRE Cédric ( ? ), PERRIN Normand ( Portes du Soleil ), PIERROZ Blaise (HC Red Ice II), SCHALLER Dimitri ( ? ), TACCHINI Laurent (HC Montana), ZARZANI Eddy (HC Nendaz)

Olivier Ecoeur à la barre et Cédric Métrailler en attaque

Olivier Ecoeur à la barre et Cédric Métrailler en attaque

Monsieur Olivier Ecoeur succèdera bien à Stephan Nussberger à la tête du HC Sion. L'entraîneur valaisan s'est engagé pour une année avec option pour une deuxième saison. Le Valaisan avait déjà entraîné le club sédunois au tout début de sa carrière d'entraîneur avant de diriger le club de LNB Forward Morges avec la star de NHL Gelinas. Un entraîneur d'expérience qui a déjà prouvé son savoir-faire et son expérience dans la gestion d'une équipe.
Au niveau de l'effectif, le HC Sion accueillera la saison prochaine Cédric Métrailler, le Sierrois ayant décidé de tirer un trait sur sa carrière en NLB. D'autres arrivées sont à attendre dans les prochaines semaines....
(A cliquer sur le logo pour voir la photo)